Ghannouchi tente de convaincre Marzouki, Jebali et Makhlouf de se désister en...

Ghannouchi tente de convaincre Marzouki, Jebali et Makhlouf de se désister en faveur de Mourou

Par -

Dernière ligne droite dans la campagne électorale pour l »élection présidentielle anticipée de ce dimanche 15 septembre 2019 puisqu’elle s’achève vendredi 13 septembre à minuit.

Dans un dernier sursaut, Ennahdha dont les échos qui lui sont parvenus n’incitent pas à l’optimisme, tente de resserrer les rangs afin que les voix destinées aux « islamistes » ne se dispersent pas entre plusieurs candidats.

C’est Rached Ghannouchi lui-même, président du mouvement Ennahdha, qui a confirmé, sur les ondes de la radio Karama FM à Sidi Bouzid que son parti était en train de convaincre les trois autres candidats d’obédience islamiste, à savoir, Hamadi Jebali, Moncef Marzouki et Seifeddine Makhlouf de se retirer de la course à la présidentielle.

« (…) Nous appelons les ‘révolutionnaires’ à se retirer en faveur d’Abdelfattah Mourou (…) notre ami et frère Hamadi Jebali ou Seifeddine Makhlouf, n’ont pas de parti qui les soutienne et donc peu de chances d’être élus. Ils ne font que retirer des voix à Ennahdha », a-t-il déclaré.

« Moncef Marzouki aurait pu être notre candidat et s’il veut préserver la révolution il devrait se retirer et appeler ses électeurs à voter pour Mourou », a-t-il encore lancé.

Rached Ghannouchi a reconnu que les dirigeants d’Ennahdha étaient en train de négocier un désistement de la part de ces trois candidats tout en espérant que « la sagesse politique l’emportera sur les émotions ».

Toutefois, les trois candidats auraient laissé entendre qu’ils n’avaient nullement l’intention de se retirer de la course à l’élection présidentielle.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo