Marzouki s’engage à supprimer la zone tampon entre la Tunisie et la Libye

Illustration

Moncef Marzouki, candidat à l’élection présidentielle anticipée au nom de la coalition électorale « Tounes Okhra » s’est engagé, une fois élu, à supprimer la zone tampon érigée sur ses instructions, il y a cinq ans.

En déplacement dans le gouvernorat de Tataouine dans le cadre de sa campagne électorale, Marzouki a également promis de combattre la pauvreté, de conquérir les marchés africains et de relancer les projets bloqués, rapporte l’agence TAP.

Marzouki a souligné sa disposition à relancer les grands dossiers sur lesquels il avait travaillé à l’instar de la récupération des fonds spoliés et détournés à l’étranger, la pauvreté, l’environnement et les relations Tunisie-Libye. Des questions qui ont été mises de coté durant les cinq dernières années, a-t-il regretté.

Commentaires:

Commentez...