Tunisie : Vers le rechargement artificiel en sable des plages vulnérables

Tunisie : Vers le rechargement artificiel en sable des plages vulnérables

Par -
Illustration

Dans un communiqué rendu public, l’Agence de Protection et d’Aménagement du Littoral a annoncé avoir signé un contrat de financement avec la Banque Allemande de Développement (KfW) pour financer une étude portant sur le rechargement artificiel en sables des plages vulnérables.

« Il s’agit d’une étude stratégique et d’une grande importance pour l’atténuation du phénomène de l’érosion des côtes puisqu’elle permettra d’identifier des gîtes marins de sable qui serviront au rechargement artificiel des plages vulnérables souffrant de déficit sédimentaire, cause principale de l’érosion côtière », a-t-on précisé.

Rappelons qu’une unité de gestion du Programme de Protection du Littoral Tunisienest est mise en œuvre par l’APAL dans le cadre de la coopération entre la République Tunisienne et le Gouvernement Fédéral Allemand et ayant pour objectif la réhabilitation des zones côtières tunisiennes et leur protection contre les effets négatifs des changements climatiques notamment, l’érosion côtière.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo