Tunisie : Les Chinois veulent construire l’autoroute Bousalem-Algérie

Tunisie : Les Chinois veulent construire l’autoroute Bousalem-Algérie

Par -
Min. de l’Equipement

Les responsables d’une société chinoise de travaux d’infrastructure se sont réunis dans la matinée de ce lundi 5 août 2019, avec Noureddine Selmi, ministre de l’Equipement, pour présenter leurs études portant sur la construction de l’autoroute reliant la ville de Boussalem (Jendouba) à l’Algérie.

Selon un communiqué du ministère de l’Equipement, le ministre a apprécié les suggestions de la partie chinoise concernant la construction de cette autoroute appelant à poursuivre les négociations.

L’itinéraire nord du tronçon de l’autoroute Bousalem-frontière algérienne, approuvé en 2018 par le gouvernorat de Jendouba, n’est toutefois pas du goût de certains agriculteurs, investisseurs et autres habitants de la délégation de Balta-Bouaouane.

Ils considèrent que le choix du nouveau tracé est unilatéral et aura de lourdes conséquences sur les exploitations agricoles et les forêts de la région.

Programmée depuis des années, cette autoroute devrait contribuer au rapprochement de la région des grands pôles économiques, à l’allègement de la circulation, à l’amélioration de la sécurité routière et au renforcement des échanges commerciaux et touristiques avec l’Algérie ainsi que les autres pays du Maghreb.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo