Universités algériennes : Vers le remplacement du français par l’anglais

Universités algériennes : Vers le remplacement du français par l’anglais

Par -
Illustration

«Le français ne mène nulle part et c’est l’anglais qui aidera les étudiants à avoir une place dans le monde», a déclaré, récemment, le ministre algérien de l’Enseignement supérieur Tayeb Bouzid.

En effet, le ministre a clairement souhaité sa volonté de remplacer la langue française par l’anglais dans le système de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Bouzid Tayeb, avait annoncé œuvrer « à mettre en place les mécanismes nécessaires pour consolider l’utilisation de l’anglais à l’université et dans la recherche ». Le 21 juillet, le même ministre donnait ordre aux facultés algériennes d’utiliser uniquement l’arabe et l’anglais dans les en-têtes des correspondances et des documents officiels.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo