Affaire Chokri Belaïd : Basma Khalfaoui accusée d’avoir caché des preuves

Affaire Chokri Belaïd : Basma Khalfaoui accusée d’avoir caché des preuves

Par -

La 5ème chambre criminelle près le Tribunal de première instance de Tunis spécialisée dans les crimes terroristes a reporté au 29 novembre 2019, le procès de l’assassinat de Chokri Belaïd.

Les demandes de libération présentées par les avocats des accusés ont été rejetées, ajoute Sofiene Selliti, porte-parole du tribunal de première instance de Tunis.

Basma Khalfaoui, veuve du martyr, a déclaré à l’agence TAP que le président de l’organisation de lutte contre la corruption, Maher Zid, a récemment intenté une action en justice à son encontre, l’accusant d’avoir participé au meurtre de son défunt mari et d’avoir caché des preuves du dossier du martyr, notamment de son téléphone personnel.

Khalfaoui a confirmé n’avoir jamais hésité à fournir des informations nécessaires sur l’assassinat de Belaïd et s’est demandée sur les voies par lesquelles Zid a mis la main sur des documents relatif au dossier.

À cet égard, Basma a souligné le « rôle dangereux » joué par le bureau n°13, dirigé par l’ancien juge d’instruction Bechir Akremi dans ce dossier, et a indiqué que « les violations se poursuivent également, dans le but d’induire en erreur la vérité et à des fins politiques ».

.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo

video