Cannes 2019 – Présentation de la 2ème édition du Festival du Film...

Cannes 2019 – Présentation de la 2ème édition du Festival du Film Méditerranéen Manarat

Par -
Affiche Manarat 2019
Affiche Manarat 2019

 

Pour la deuxième année consécutive et en marge du Festival de Cannes, la présentation de la deuxième édition du Festival du Film Méditerranéen Manarat qui se déroulera du 1 au 7 Juillet 2019, a eu lieu lors d’une conférence de presse qui s’est tenue au Pavillon Tunisien du village International Riviera à Cannes.

Étaient présents plusieurs journalistes, critiques de cinéma, producteurs, distributeurs, directeurs de festivals et autres professionnels du cinéma tunisien et étranger, dont notamment l’actrice égyptienne Bushra, qui avait été membre du jury lors de la première édition du Festival Manarat en 2018.

Manarat Bushra
L’actrice égyptienne Bushra, avec l’affiche de Manarat 2018.

Mme Dorra Bouchoucha, directrice du festival, a rappelé qu’au début, peu de gens avaient cru en ce festival ayant lieu en plein été. Ils pensaient qu’en période estivale, les tunisiens préféreraient le farniente et bronzer au soleil. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le festival n’a pas attendu que le public se déplace dans les salles, mais est au contraire allé vers eux, sur les plages, en plus avec accès gratuit.

Le public a suivi avec enthousiasme et a été présent en masse sur ces plages. D’ailleurs pour cette raison il a été décidé pour cette deuxième édition, d’augmenter les projections sur dix plages du nord au sud du pays et de ne garder que deux salles de cinéma, Cinemadart et Alhambra Zéphyr, essentiellement pour les films en compétitions et pour certains films qui ne peuvent être projetés à la plage.

Les acteurs et équipes des films invités iront eux-mêmes présenter leurs films sur les plages.

Les films choisis viendront de pays divers. Il n’est pas besoin qu’il s’agisse de films inédits ou très récents, le but étant d’aller vers un public qui n’est pas particulièrement cinéphile, qui n’a pas l’habitude d’aller au cinéma et qui n’apprécierait pas forcément des films difficiles ou réservés à un public plus connaisseur.

Au contraire, il s’agit de proposer des films qui distraient tout en permettant de découvrir des horizons nouveaux et d’inciter à la réflexion.

Par ailleurs, le choix s’est porté sur des films de pays que les tunisiens ne connaissent pas, c’est ainsi qu’il y aura des films venant d’Albanie, de Chypre, de Croatie… Le public tunisien aura donc la possibilité de découvrir ces pays et surtout de constater que des deux côtés des rives de la Méditerranée, les peuples se ressemblent et ont les mêmes préoccupations.

Les films sélectionnés (des longs métrages de fiction et documentaires d’une vingtaine de pays) ont le mérite de parler des réalités de la région, cette méditerranée, creuset de civilisation.

Par ailleurs, depuis quelques années les films arabes sont de qualité, or ils ne sont pas distribués partout et ne circulent pas bien. Certains très beaux  films ne sont montrés que dans les festivals, pourquoi ne pas les emmener vers le public ? Manarat étant un festival populaire, c’est justement l’occasion d’y montrer ces films.

Un Jury composé de cinq membres, réalisateurs et interprètes des différents pays de la région,  décernera le Manar d’Or du meilleur film et un prix de la meilleure interprétation.

Pour cette deuxième  édition, deux pays seront à l’honneur: l’Egypte et l’Italie.

Borra Bouchoucha, Chiraz Latiri Manarat
Présentation de Manarat 2019 – Sophie Renaud, Dorra Bouchoucha, Chiraz Latiri et Lina Chaabane.

En plus des projections de films, il y aura des rencontres, des ateliers, des panels, des conversations avec des cinéastes internationaux sur des sujets qui touchent à l’état actuel du cinéma. Des rencontres institutionnelles seront organisées, comme celle des directeurs de centres de cinéma qui devient un rendez-vous annuel à Manarat, dans le but de tisser des liens et des échanges pour faciliter la circulation des œuvres. Un très grand réalisateur égyptien et un des plus importants scénaristes du monde arabe seront présents. Il y aura également la signature d’un livre sur Bourguiba.

En réponse à la question d’une journaliste qui demandait pourquoi la direction du festival Manarat avait choisi de tenir une conférence de presse à Cannes, Mme Dorra Bouchoucha a dit que la raison principale était de profiter de la présence des professionnels et des journalistes étrangers venus pour le festival de Cannes, et de créer de l’animation dans le Pavillon tunisien autour du cinéma tunisien et donc d’attirer les projecteurs sur la Tunisie et son cinéma. « Les films sont les meilleurs ambassadeurs d’un pays. Trouver aujourd’hui des films arabes et africains au Festival de Cannes avec des films de Ken Loach ou Pédro Almodóvar est extraordinaire. Nous devons donc en profiter pour montrer notre cinéma ! » a-t-elle ajouté.

Neïla Driss 

Festival de Cannes 2019

 

Lire sur le même sujet:

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo