Hécatombe chez les gardiens de la Sélection nationale de football

Hécatombe chez les gardiens de la Sélection nationale de football

Par -

À moins de trois mois de la Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN 2019) qui doit se disputer en Egypte du 21 juin au 19 juillet, le sélectionneur de l’équipe nationale, Alain Giresse, a du souci à se faire quant à l’état de santé de ses gardiens de but.

D’après Mosaique Fm, le portier du Club Africain, Aymen Mathlouthi, a, en effet, contracté une déchirure musculaire lors de l’entraînement avec le club de Bab Jedid. Inapte pour la rencontre de cet après-midi face à l’ES Metlaoui, le capitaine des Aigles de Carthage sera remplacé par Atef Dkhili. Aucune information n’a, cependant, été donnée par rapport à la durée de son indisponibilité.

De son côté, le portier du club saoudien Al-Shabab, Farouk Ben Mustapha, a subi une rupture du ligament latéral du genou. D’après Ahmed Ben Abid, chirurgien spécialiste en orthopédie à l’hôpital militaire, deux à trois mois de repos sont nécessaires avant de reprendre une activité sportive en cas de lésion du ligament interne et six à huit mois s’il s’agit du ligament externe.

En attendant le retour de Balbouli et de Ben Mustapha, le coach de la sélection pourra compter sur le sociétaire de l’OGC Nice, Mouez Hassen, de retour après sept mois d’absence pour cause de blessure à l’épaule lors du Mondial russe.

M.R.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo