Le RFR provoque un séisme au Bardo : 17 conseillers municipaux jettent...

Le RFR provoque un séisme au Bardo : 17 conseillers municipaux jettent l’éponge

Par -

Le 9 mars dernier, le conseil municipal du Bardo décidait l’arrêt provisoire des travaux du projet de train rapide, RFR. Une décision prise non pas comme opposition au projet mais comme rejet de voir la ville du Bardo coupée en deux.

Ce mardi 26 mars, nouveau séisme au Bardo où 17 membres du conseil municipal ont démissionné accusant la maire du Bardo, Zeineb Ben Hassine, de mauvaise gestion concernant le projet du RFR et les travaux d’aménagement du complexe Hedi Ennaifer où évolue l’équipe du Stade Tunisien.

Les démissionnaires estiment que le projet du Réseau Ferroviaire Rapide de Tunis (RFR) menace le tissu social et aura un impact négatif sur les activités des commerçants.

La maire du Bardo, Zeineb Ben Hassine (Ennahdha) avait provoqué au début du mois une grosse polémique. Elle avait été accusée de régionalisme et de nombreuses voix s’étaient élevées contre elle appelant à sa démission.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo