Le Tunisien a perdu 88% de son pouvoir d’achat, selon un professeur en économie

Illustration

Le professeur de l’enseignement supérieur en sciences économiques, Ridha Chkoundali a fait savoir que selon les données de la Banque Mondiale, le pouvoir d’achat du citoyen tunisien s’est dégradé de 88%, durant la période 2010-2018.

Une dégradation qui s’explique principalement par la dépréciation de la monnaie nationale et la flambée des prix.

« Pour retourner à un pouvoir d’achat du citoyen de la classe moyenne, du même niveau que celui de 2010, il est indispensable de doubler le salaire de ce dernier pour passer de 760 dinars, actuellement, à 1500 dinars », a-t-il précisé.

D’après lui, la dépréciation du dinar a eu des répercussions négatives, également, sur la société tunisienne, dans la mesure où elle a perdu de sa compétitivité, et aussi sur l’Etat, au vu que le remboursement de ses dettes pèse lourd sur les finances publiques, notamment le remboursement des intérêts, rapporte l’agence TAP.

Commentaires:

Commentez...