Plus de 120 mille étudiants tunisiens n’ont pas passé leurs examens

Plus de 120 mille étudiants tunisiens n’ont pas passé leurs examens

Par -

Le coordinateur général national de l’Union des Enseignants Universitaires et Chercheurs Tunisiens (IJABA), Najemedine Jouida, a qualifié la situation dans les universités tunisiennes de « catastrophique ».

72 établissements universitaires sont « bloqués » à cause de la grève administrative observée par les professeurs universitaires et qui dure depuis déjà un mois, d’où plus de 120 mille étudiants n’ont pas passé leurs examens.

Selon lui, les enseignants ne se contenteront pas de cette grève : d’autres mouvements seront observés outre la privation des étudiants des sujets d’examens du second semestre.

Les protestations prendront fin lorsque le ministère en tutelle mettra en oeuvre l’accord du 7 juin 2018, qui prévoit le respect du statut dans la fonction publique et l’ouverture du recrutement des docteurs, ajoute-il.

Samedi 19 janvier, on annonçait pourtant que les professeurs universitaires et l’autorité de tutelle étaient parvenus à un accord et le sit-in observé depuis le 11 janvier au siège du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique a été suspendu.

L’accord portait sur le retour au processus de partenariat entre les deux parties, à travers la formation d’une commission conjointe entre les parties syndicale et gouvernementale qui se chargera de l’examen du statut des universitaires.

Selon un communiqué de la fédération générale de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, l’accord porte également sur l’ouverture de recrutements à titre exceptionnel dans les établissements universitaires.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo