Mise en garde contre la consommation du jus « Amila »

Mise en garde contre la consommation du jus « Amila »

Par -

La délégation régionale de l’éducation de Tataouine a appelé les directeurs d’école primaire à interdire la consommation du jus issu de la contrebande, de la marque « Amila ».

Ce produit, d’origine algérienne, a été interdit et retiré du marché en Algérie à cause de sa contenance du pyrazole, substance trouvée dans certains médicaments et colorants.

Selon la note émise par la délégation, le pyrazole a également un effet « alcoolique », chose qui a poussé les autorités à réagir et interdire sa consommation parmi les citoyens, notamment les élèves. Des campagnes de sensibilisation sera lancées afin de mettre en garde contre l’effet de la consommation de ce produit, rapporte Mosaique fm.

Rappelons que le ministère algérien du Commerce avait retiré, en décembre, la poudre de jus instantané Amila du marché et a gelé les activités de la société productrice, Sarl Promasidor.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo