Assassinats politiques : Le ministère public prend parti pour Ennahdha, selon Me...

Assassinats politiques : Le ministère public prend parti pour Ennahdha, selon Me Ali Kalthoum

Par -

L’avocat Ali Kalthoum, membre du comité de défense des héritiers de Chokri Belaid, a critiqué le traitement du dossier de l’assassinat du martyr par le ministère public.

S’exprimant ce mercredi sur Shems fm, il a indiqué que le ministère public traite le dossier de manière négative, exprimant son refus d’ouvrir une enquête contre « une partie inconnue ».

Selon lui, il est clair que les membres du ministère public prennent parti pour Ennahdha puisqu’ils ne veulent pas considérer les symboles de ce parti comme accusés dans l’affaire.

Rappelons que l’examen de l’affaire de l’assassinat du martyr Chokri Belaid, ancien secrétaire général du Parti des patriotes démocrates unifié a été reporté, par la 5e chambre criminelle près le Tribunal de première instance de Tunis, spécialisée dans les crimes terroristes, au 30 mars 2019.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo