Un journaliste tunisien porte plainte contre l’ambassadeur saoudien pour séquestration

Taoufik Ouni

Taoufik Ouni, journaliste tunisien et rédacteur en chef du journal « Al-Hurria » a affirmé avoir déposé une plainte contre l’ambassadeur saoudien en Tunisie pour séquestration et insulte.

Dans un entretien accordé à Al-Quds Al-Arabi, le concerné affirme que le 23 octobre dernier, il a eu un rendez-vous avec cet ambassadeur pour une interview dont une partie porte sur l’affaire du journaliste assassiné Jamal Khashoggi. Une interview qui a mal tourné.

En effet, Ouni affirme que l’ambassadeur a évité à tout prix de répondre à ses questions, ce dernier a fini par séquestrer l’équipe journalistique, quand elle a insisté à poser des questions qui dérangent.

Le concerné affirme également que le directeur du cabinet de l’ambassadeur a confisqué les téléphones et la caméra de l’équipe journalistique. « Nous étions séquestrés, malmenés et insultés » a-t-il affirmé.

Commentaires: