Nostalgies : Zina et Aziza, égéries de l’art populaire des sixties

Qui n’a pas connu Zina et Aziza, ce duo légendaire de danseuses populaires ? Elles ont écumé les scènes tunisiennes durant deux bonnes décennies et comptaient parmi les stars incontestables de leur époque.

Zina et Aziza, c’est leur nom de scène, celui que leur a donné le scintillant Ridha Kalai des années de la troupe El Manar.

Nées dans les quartiers populaires de Tunis, ces deux soeurs que rien ne séparait, se nomment Mahbouba et Chadlia Bouzaiane.

Vedettes des cafés chantants puis jeunes premières des ensembles de danse folklorique de l’époque, Zina et Aziza ont parfait leur style auprès de Ismail Hattab et Hamadi Laghbabi.

Elles sillonneront ensuite le monde et seront le porte-drapeau des arts populaires tunisiens.

Aujourd’hui, les décennies sont passées et l’oubli a peu et peu recouvert leur lumineux parcours.

Il reste d’elles quelques images, des souvenirs en partage et une expression populaire qui désigne les bus doubles par le joli nom « Zina et Aziza », les inséparables.

Commentaires: