Affaire Brahmi : Le collectif de défense appelle à avoir accès aux dossiers du ministère de l’Intérieur

L’affaire de l’assassinat de Mohamed Brahmi a de nouveau été reportée, au 19 février 2019, par la 5e chambre criminelle près le tribunal de première instance de Tunis spécialisée dans les affaires de terrorisme.

Le porte-parole du tribunal de première instance de Tunis Sofiène Selliti, a expliqué que ce report a été décidé à la demande de la partie civile qui exige d’inclure les conclusions des autres affaires disjointes et des procès-verbaux de l’enquête au dossier de l’assassinat de Brahmi.

Au cours de l’audience tenue ce mardi, le collectif de défense a présenté des requêtes préalables au procès portant sur “l’organisation secrète d’Ennahdha” et le dossier de Mustapha Khedher et exigé de pouvoir avoir accès aux dossiers du ministère de l’Intérieur, rapporte l’agence TAP.

Commentaires: