Des films tunisiens au Festival du Film d’El Gouna

Le Festival du Film d’El Gouna (Egypte) a dévoilé hier quelques uns des films arabes qui seront en compétition lors de la deuxième édition du festival qui se déroulera du 20 au 28 Septembre 2018.

#GFF18 Lineup Highlights: We’re thrilled to announce some of the Arab films that are officially part of #GFF selection for Feature Narrative Competition this year! ‎نفخر انه وقع اختيارنا على هذه الأفلام العربية لتكون جزء من مسابقة الافلام الروائية بمهرجان الجونة السينمائى

Publiée par El Gouna Film Festival sur Lundi 20 août 2018

 

 

Comme annoncé précédemment, sera projeté à El Gouna, le film égyptien Yomeddine de Abu Bakr Shawky. Ce long métrage qui avait été sélectionné en compétition officielle à la 71eme édition du Festival de Cannes, raconte l’histoire d’un lépreux qui à la mort de son épouse, décide de partir à la recherche de ses racines. Il quitte la léproserie dans laquelle il a passé toute sa vie, et en compagnie d’un petit garçon, va traverser toute l’Egypte et affronter un monde inconnu.

Affiche du film Yomeddine
Affiche du film Yomeddine

Le court métrage Fourchette et couteau d’Adam Abdel Ghaffar fera également partie de la sélection. Le projet de ce film avait remporté le premier prix du concours organisé par la société Tayarah lors de la première édition du Festival du Film d’El Gouna.

Affiche du film Fourchette et couteau
Affiche du film Fourchette et couteau

Au moins trois films tunisiens seront également en compétition à El Gouna :

– le long métrage fiction Weldi de Mohamed Ben Attia. Ce film avait été dévoilé en Mai dernier à Cannes dans le cadre de la Quinzaine des Réalisateurs.
Synopsis :
Riadh s’apprête à prendre sa retraite de cariste au port de Tunis. Avec Nazli, il forme un couple uni autour de Sami, leur fils unique qui s’apprête à passer le bac. Les migraines répétées de Sami inquiètent ses parents. Au moment où Riadh pense que son fils va mieux, celui-ci disparaît.

Affiche du film Weldi de Mohamed Ben Attia
Affiche du film Weldi de Mohamed Ben Attia

– le court métrage Les pastèques du cheikh de Kaouther Ben Hania
Synopsis :
Cheikh Taher est un imam pieux et respecté. Il accepte de prier sur la dépouille d’une femme qu’il ne connaît pas, mais son acte de piété s’avère être le péché de trop qui précipitera la spoliation de son pouvoir par Hamid, son jeune sous-fifre machiavélique et ambitieux.

Les pastèques du cheikh
Ahmed Hafiène dans le rôle du Cheikh

– et le court métrage Le Cadeau de Latifa Doghri
Synopsis :
A l’occasion de son premier anniversaire de mariage, une jeune femme, Myriam, réservée et voilée, éducatrice dans un jardin d’enfants, décide de recoudre son hymen et d’offrir de nouveau sa virginité à son mari Sabri, chauffeur de taxi. Son geste naïf et désespéré conduira paradoxalement à une prise de conscience libératrice…

Affiche du court-métrage Le Cadeau
Affiche du court-métrage Le Cadeau

 

#GFF18 Lineup Highlights: We’re thrilled to announce some of the Arab films that are officially part of #GFF selection for Short Films Competition this year! ‎نفخر انه وقع اختيارنا على هذه الأفلام العربية لتكون جزء من مسابقة الافلام القصيرة بمهرجان الجونة السينمائى

Publiée par El Gouna Film Festival sur Lundi 20 août 2018

 

La direction du festival a également dévoilé il y a quelques jours, les projets de films qui vont concourir dans la section CinéGouna Platform créée dans le but d’encadrer les jeunes réalisateurs égyptiens et arabes afin de les aider à trouver un soutien artistique et financier. En 2018, les divers lauréats remporteront des prix pour un montant total de 150.000 dollars offerts par les divers sponsors et partenaires du Festival du Film d’El Gouna (60.000 dollars en 2017).

Sur 145 projets soumis, un comité d’experts a sélectionné 12 projets en développement et 6 films en post-production. Les projets et films sélectionnés représentent 6 pays arabes (Egypte, Tunisie, Liban, Palestine, Irak et Soudan). Ils comprennent 9 récits de longs métrages et 3 documentaires dans la catégorie des projets en développement et 3 récits et 3 documentaires dans les films de la catégorie post-production.

12 projects in development and 6 films in post-production have now been selected to participate in our CineGouna SpringBoard program. Their work will be reviewed and critiqued by industry leaders and they will be provided with the support and mentorship required to elevate their vision and help their ideas come to life: in addition to competing for awards worth more than US $150,000. Press play ⬆ to find out who made the cut.تم اختيار ١٢مشروعاً فى مرحلة التطوير و ٦ أفلام فى مرحلة ما بعد الإنتاج ليشاركوا بمنطلق الجونة السينمائي هذا العام لتتلقى اعمالهم نقد من كبار صناع الافلام وليقدموا لهم دعم فنى لطوير اعمالهم، بالإضافة إلى جوائز قيمتها تتعدى 150,000 دولار أمريكى. شاهد الفيديو لتعرف من سيشارك هذا العام.

Publiée par El Gouna Film Festival sur Mercredi 15 août 2018

 

Trois projets en développement tunisiens ont été retenus :
Couvre feu réalisé par Elyes Baccar
Fouledh réalisé par Mehdi Hmili et Abdallah Chamekh
L’homme qui a vendu sa peau, réalisé par Kaouther Ben Hania

A été également sélectionné en postproduction le film Fataria, réalisé par Walid Tayaa.

Bonne chance à tous ces films!

Neïla Driss

 

Lire sur le même sujet:

Commentaires: