Mougou, Barka, Madhi et les autres : Attaquants d’hier et de toujours

Habib Mougou (ESS), Moncef Barka (CSS) et Amor Madhi (SRS), des attaquants de feu !

Certains attaquants laissent un sillage de mémoire inaltérable. Bien sûr, chaque équipe a ses idoles mais il n’en reste pas moins que quelques joueurs ont marqué l’histoire et le public.

A l’Espérance, on pourrait évoquer Hadj Ali ou Tlemçani, Zoubeir Boughnia ou Malitoli. Au Club Africain, Chaibi, Chaoua, Camacho ou Touati ont laissé une image vivace. Au Stade Tunisien, les frères Chérif, Kerrit ou Limam ont écrit de belles pages d’histoire. Que dire de Mérrichko et Anniba à l’Avenir de la Marsa !

A l’Etoile, Mougou occupe une place à part alors que Adhouma, Jenayah ou Jaziri ont contribué à forger la légende du club. A Sfax, comment oublier le virevoltant Barka et le rusé Dalhoum, côté clubiste et les légendaires Madhi et Chakroun, côté cheminot ? Et tous les autres: Mkada à Monastir, Choulak à Bizerte, Ouada à Kairouan et Henchiri au COT.

Tous nous ont fait savourer le football et sont demeurés dans nos mémoires. Comment se souvenir de tous les ailiers, avant-centres et demis offensifs ? Comment les citer tous ? Comment écrire l’histoire du beau jeu, celle des ballons qui vont mourir au fond des filets et celle de l’impuissance des gardiens de but face à la furia des lignes d’attaque ?

Commentaires:

Commentez...