Mehdi Rebai : « Des membres de l’Union civile ont voté pour Ennahdha, ce sont des vendus… »

Mehdi Rebai, tête de liste de l’Union civile à la municipalité de Tunis, a fait des révélations, ce mercredi 4 juillet 2018, concernant l’élection de Souad Abderrahim, candidate d’Ennahdha en tant que maire de la ville de Tunis.

Dans un post Facebook, Mehdi Rebai a voulu apporté quelques éclaircissements suite aux votes à la municipalité de Tunis. Il déclare d’abord avoir voté pour Kamel Idir au premier et au deuxième tour de l’élection de la présidence de la municipalité de Tunis et précise s’être retiré de la course à la présidence car « il savait que cela allait être très difficile de maintenir la ville du côté des civilistes ».

Kamel Beldi et Laghouati Abderaouf pointés du doigt

[quote_box_center] »Au moins deux des membres de la liste de l’Union Civile ont voté pour Ennahdha (Kamel Beldi et Laghouati Abderaouf). Je considère que ce sont des vendus à la nation qui ont trahi les électeurs qui nous ont fait confiance, et je suis en partie responsable en tant que tête de liste de ces mauvais choix même si j’avais les mains liées », a-t-il déclaré.[/quote_box_center]

Trois personnes non encore identifiées

[quote_box_center] »Il reste encore trois autres personnes qui ont donné leur voix à Ennahdha non encore identifiées. Ils le seront facilement lors du partage des responsabilités. Ils peuvent venir de Nidaa Tounes, de la liste indépendante ou de l’Union Civile », a-t-il ajouté dans son post.[/quote_box_center]

Mehdi Rebai annonce en outre avoir pris la décision de ne prendre aucune responsabilité au sein du conseil de la municipalité « pour rester en cohérence avec les choix que nous avons promis durant la campagne et de mon vote », dit-il ajoutant qu’il « savais dès l’annonce des résultats des élections que la victoire de Kamel Idir serait difficile sans les votes du Front Populaire… »

Commentaires: