L’ancien ministre de l’Intérieur, Lotfi Brahem, sera entendu par la justice

Le ministère public va transmettre la plainte déposée par l’ancien ministre de l’intérieur, Lotfi Brahem, à la sous-direction des recherches dans les affaires criminelles. Il sera entendu prochainement par la justice.

Brahem avait chargé son avocat de porter plainte contre trois parties, sur fond des accusations selon lesquelles il aurait planifié un coup d’Etat.

Selon Jawhara fm,  Brahem a décidé de porter plainte contre le journaliste Nicolas Beau, auteur de l’article, contre le site Mondafrique, support qui a publié l’article, et contre le directeur du bureau d’Al Jazeera à Tunis Lotfi Hajji.

Le ministre limogé a également demandé officiellement au procureur de la République d’ouvrir une enquête quant aux accusations que l’article présente à son encontre.

« Lotfi Brahem assure que ces accusations n’ont aucun fondement, et visent à semer le chaos, à poter atteinte à la paix sociale et à la démocratie en Tunisie », ajoute la même source.

Commentaires: