Accusé d’avoir planifié un putsch, Lotfi Brahem saisit la justice

Accusé d’avoir planifié un putsch, Lotfi Brahem saisit la justice

Par -

L’ancien ministre de l’Intérieur Lotfi Brahem a chargé son avocat de porter plainte contre trois parties, sur fond des accusations selon lesquelles il aurait planifié un coup d’Etat.

Selon Jawhara fm,  Brahem a décidé de porter plainte contre le journaliste Nicolas Beau, auteur de l’article, contre le site Mondafrique, support qui a publié l’article, et contre le directeur du bureau d’Al Jazeera à Tunis Lotfi Hajji.

Le ministre limogé a également demandé officiellement au procureur de la République d’ouvrir une enquête quant aux accusations que l’article présente à son encontre.

« Lotfi Brahem assure que ces accusations n’ont aucun fondement, et visent à semer le chaos, à poter atteinte à la paix sociale et à la démocratie en Tunisie », ajoute la même source.

Pour sa part, le Chef du gouvernement a répondu à la polémique induite par l’article, titré « Tunisie, l’alliance ratée des Emiratis avec Lotfi Brahem », publié sur le site Mondafrique.

Selon le député Nidaa Tounes, Imed Ouled Jebril, Youssef Chahed a démenti les rumeurs selon lesquelles l’ancien ministre de l’Intérieur Lotfi Brahem planifiait un putsch.

Dans une déclaration accordée à Mosaique fm, le député a indiqué que les raisons du limogeage de Brahem ont été étalées par Chahed, qui a souligné le patriotisme et le dévouement du responsable limogé, tout en insistant qu’il n’existe aucun plan de putsch comme stipulé dans l’article en question.

Rappelons que le journaliste français Nicolas Beau, auteur de l’article en question, a écarté la théorie liant le limogeage de Brahem au drame de Kerkennah, expliquant que ce sont les conflits entre lui et le Chef du gouvernement Youssef Chahed qui ont accéléré son départ.

Le journaliste a ajouté que ces conflits cachent une guerre discrète entre les deux hommes par le fait que chacun d’eux veut imposer son contrôle.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo