Aymen, le sans-papier tunisien, n’est plus sous la menace d’une expulsion

Aymen, le sans-papier tunisien, n’est plus sous la menace d’une expulsion

Par -

Après avoir questionné « la hiérarchie des actes de bravoure », Mohamed Aymen Latrous, sans-papier tunisien ayant sauvé deux enfants dans un incendie Val-d’Oise en France, en 2015, n’est plus menacé d’expulsion.

Depuis, le Tunisien se trouvait toujours sans titre de séjour, malgré son acte salué par tous. D’ailleurs, il faisait l’objet d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF) depuis janvier.

Mais c’est l’incroyable histoire de Mamoudou Gassama, sans-papiers malien de 22 ans, qui a sauvé un enfant de 4 ans suspendu dans le vide, et qui, grâce à sa bravoure, a bénéficié de la nationalité française, que l’histoire du Tunisien a refait surface.

« Je lance un appel au président de la République afin d’être reçue et pour qu’il m’explique comment hiérarchiser les actes de bravoure », s’est adressée son avocate à Emmanuel Macron.

« Faut-il considérer que sauver un bébé en escaladant un immeuble est plus héroïque que braver les flammes pour sauver deux enfants ? Quelle malchance de ne pas avoir été filmé ! ».

Dans la soirée d’hier, lundi 5 juin, le préfet du Val-d’Oise a réagi annonçant  avoir « décidé de procéder à un réexamen de la situation de l’intéressé »

« La nouvelle instruction de la demande de titre de séjour qui suivra aussitôt tiendra nécessairement compte de l’acte positif et altruiste par lequel M. Latrous s’est distingué en 2015 », ajoute le communiqué du préfet.

La réaction est également parvenue de la part du ministre de la cohésion des territoires, Jacques Mézard, qui a indiqué hier qu’il souhaitait que Aymen ne soit pas expulsé.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo