Sa source se trouve en Algérie : Que savons-nous de la Medjerda ?

Seul cours d’eau pérenne en Tunisie, la Medjerda prend sa source en Algérie, non loin de Souk Ahras. Ensuite, le cours d’eau va vers l’est, puis, de haute en basse vallée, parvient jusqu’au golfe de Tunis.

Ainsi, le parcours de la Medjerda qui est de 460 kilomètres se déploie essentiellement en Tunisie où elle coule sur 350 kilomètres.

Essentielle pour l’irrigation, l’agriculture et l’hydraulique, la Medjerda dont l’écoulement est permanent compte des barrages et des lacs de rétention sur son cours.

Dans l’Antiquité, le nom Bagrada était celui de la Medjerda et sa proximité était très recherchée pour la fondation des cités. Ainsi, Utique s’est par exemple établie sur le site où la Medjerda se jetait dans la Méditerranée.

Ensablé désormais, seule la lagune de Ghar el Melh témoigne encore de ce qui fut le golfe d’Utique.

A propos du toponyme Medjerda, son origine est inconnue et il existe plusieurs hypothèses notamment celle selon laquelle le Bagrada antique a évolué vers Badjarda avec les Arabes pour se stabiliser sur Medjerda.

Pour plusieurs auteurs antiques, Bagrada serait un toponyme punique qui proviendrait de breka, un terme signifiant eaux dormantes.

Telle est l’origine du toponyme Medjerda qui désigne le plus important des cours d’eau de Tunisie.

Commentaires: