Tunisie : Des jeunes mettent en place le premier passage piéton « 3D »

Oubliez les dos d’âne à la tunisienne, ces huit jeunes ont opté pour pour une meilleure option.

Ça se passe à Carthage, au niveau de l’Ecole Internationale de Tunis. Des membres du Interact Club Tunis Méditerranée ont choisi de mettre à l’oeuvre l’art du trompe l’œil en installant le premier passage piéton « 3D » en Tunisie. Une initiative 100% personnelle à laquelle a participé la Municipalité du Kram pour aider ces jeunes à réaliser leur « projet ».

« Nous avons fait preuve d’assiduité, de créativité et d’efficacité ! On s’est dit : « Ce type d’aménagement a déjà fait le tour en Inde, en Islande ,en Belgique et même en France pourquoi pas donc le tester dans notre pays ? » Répondant bien évidemment aux exigences imposées par la loi, on a joué sur la perspective et le choix des couleurs pour créer cette illusion d’optique avec un outil plus développé qu’un marquage au sol ou un dos-d’âne » a-t-on expliqué.

Après des heures de travail, le résultat final est assez bluffant, et les « Interactiens » sont aux anges. « . En effet ce passage piétons « 3D » est un moyen d’interpeller les automobilistes, surtout qu’on se rend compte qu’ils ne sont pas toujours civiques avec les piétons . Voilà donc notre projet qui voit le jour bien qu’il était une simple étude au début ! »

En Tunisie, près de 70% des dos d’âne sur les routes sont installés par les citoyens

En 2015, le secrétaire d’Etat chargé de l’habitat à l’époque, Anis Ghdira, avait balancé un chiffre plus qu’alarmant : 70% des dos d’âne en Tunisie ont été aménagés par de simples citoyens sans signalisation sur des sites ayant connu des accidents graves de la route ou enregistrant de grandes vitesses.

Le ministère de l’équipement œuvre à enlever ces dos d’âne, mais les Tunisiens continuent à en mettre en place anarchiquement…

Commentaires: