Moched Driss : « Le ministre nous pousse à décréter une année blanche »

En marge de la grève générale observée ce mercredi par les enseignants du secondaire, le secrétaire général adjoint de la fédération générale de l’enseignement secondaire , Morched Driss a réclamé à l’autorité de tutelle de fixer une date pour une séance de négociation « sans conditions ».

Évoquant la grève, Driss a déclaré à l’agence TAP que le taux de réussite est de 99.9%, soulignant que cela démontre que les bases se sont mobilisées autour de leur structure syndicale pour réclamer la satisfaction de leurs revendications « légitimes ».

Cette grève vise selon lui à prouver au ministère de l’Education et au gouvernement que la fédération générale ne renoncera pas à ses revendications et ne se soumettra pas aux conditions de l’autorité de tutelle.

Commentant les déclarations du ministre de l’Education, Hatem Ben Salem qui avait réitéré son refus d’entamer des négociations avec la fédération générale de l’enseignement du secondaire avant l’annulation de sa décision de retenir les notes, Driss a souligné que son syndicat ne renoncera pas à cette décision.

« Par sa décision de refuser la reprise des négociations, l’autorité de tutelle nous pousse à décréter une année blanche », a-t-il ajouté.

Commentaires:

Commentez...