L’Allemagne autorise l’extradition d’un Tunisien suspecté dans l’attaque du Bardo

L’Allemagne autorise l’extradition d’un Tunisien suspecté dans l’attaque du Bardo

Par -
CP : AFP

Un tribunal allemand a autorisé les autorités de Berlin à expulser un Tunisien considéré comme un extrémiste islamiste potentiellement dangereux. Le verdict a été rendu public après que le ministère allemand des Affaires étrangères n’ait exprimé sa inquiétude quant à l’application de la peine de mort en Tunisie.

Selon l’Associated Press, l’homme, qui n’a pas été identifié, a été arrêté après que la Tunisie ait demandé son extradition, l’accusant d’être impliqué dans l’attentat du Bardo.

Rappelons que le 5 avril dernier, le tribunal administratif de Francfort avait pris la décision d’expulser un Tunisien impliqué dans les attaques terroristes du musée du Bardo et de Ben Guerdane.

Dans un communiqué, le tribunal avait indiqué que le Tunisien, Haykel S., sera donc extradé en Tunisie, après le rejet de sa demande d’asile. L’Allemagne a fixé des conditions pour son retour : il ne devra pas être torturé ni risquer la peine de mort.

La ville de Francfort avait lancé début mars à son encontre une procédure d’expulsion vers la Tunisie mais il avait déposé une demande d’asile en urgence, rejetée par les autorités allemandes.

Il avait ensuite contesté ce refus devant le tribunal administratif de Francfort, indiquant qu’il risquait d’être torturé ou condamné à la peine de mort s’il était extradé en Tunisie.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo