Il est temps de limiter le paiement en espèces, selon Wided Bouchamaoui

La présidente de l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA), Wided Bouchamaoui, a déclaré ce mercredi 8 novembre, que le retrait des billets de 50 dinars pourrait représenter une solution pour limiter la corruption et l’évasion fiscale.

Cette procédure n’est pas simple, selon Bouchamaoui. Il faut tout un planning applicable sur plusieurs années.

Dans une déclaration accordée à Shems fm, la présidente de l’UTICA a évoqué l’exemple de l’Union Européenne qui en train de retirer progressivement les billets de 500 euros.

Wided Bouchamaoui a également proposé de limiter le paiement en espèces, afin d’assurer plus de transparence dans les transactions.

Commentaires: