Mourou critique « l’ingérence d’Al Azhar dans les affaires tunisiennes »

Invité sur France 24, Abdelfattah Mourou est revenu sur l’égalité dans l’héritage et la loi permettant aux tunisiennes de se marier avec des non-musulmans.

Le vice-président d’Ennahdha, Abdelfattah Mourou s’est dit contre « l’ingérence d’Al Azhar » dans les affaires internes de la Tunisie. Il a souligné son respect à cette institution mais a indiqué que « Al Azhar aurait dû critiquer les violations perpétrées en Egypte ». plutôt que se concentrer en Tunisie.

Concernant les élections, Mourou a fait savoir, dans la soirée du lundi 23 octobre, que Rached Ghannouchi ne se présentera pas aux prochaines élections présidentielles de 2019, ni pour un nouveau mandat à la tête de son parti.

Commentaires:

Commentez...