Hamma Hammami : « Les choix du gouvernement servent les intérêts d’une dizaine de familles »

Hamma Hammami appelle de nouveau à des élections législatives et présidentielle anticipées | CP : Archives

Le porte-parole du Front Populaire Hamma Hammami a réitéré son appel à des élections législatives et présidentielle anticipées.

« La situation du pays et les choix du gouvernement servant les intérêts d’une dizaine de familles et qui sont dictées par des parties étrangères, loin des préoccupations du peuple, exigent l’organisation d’élections anticipées », a martelé le dirigeant du FP samedi dans une déclaration à l’agence TAP lors d’un meeting organisé à Béja à l’occasion du 5e anniversaire de sa constitution en présence figures du Front, notamment de Zied Lakhdar et Mbarka Brahmi.

Hammami a réitéré le rejet du Front Populaire de la loi des finances « qui prévoit une augmentation des prix, le gel des recrutements et la révision du système de compensation ».

« La plupart des experts ont démontré que la Tunisie est au bord de la banqueroute et le taux d’endettement a atteint un niveau inégalé ce qui va amplifier la pauvreté et frappera de plein fouet la classe sociale moyenne », a-t-il fait valoir.

Hamma Hammami a ajouté que le FP « a toujours présenté des propositions (pour sortir de la crise) mais est toujours accusé d’adresser des critiques ». Il a lancé un appel aux partisans du Front Populaire « à lutter contre l’abattement, à défendre leurs valeurs, à se resserrer autour du peuple pour lutter contre le système de gouvernement corrompu dont le seuls faits d’armes sont une économie parallèle dépassant les 50% et l’aboutissement à la faillite ».

Commentaires: