Tunisie : Slim Riahi condamné à 5 ans de prison

Slim Riahi | CP : Page Facebook Slim Riahi

L’homme d’affaires et président du parti L’Union patriotique Libre (UPL), Slim Riahi a été condamné ce lundi 9 octobre par le Tribunal de première instance de Tunis, à 5 ans de prison, dans une affaire de chèques sans provision, rapporte Mosaique fm.

Le 4 août dernier, le ministère public auprès du tribunal de première instance de Tunis, avait émis, cinq avis de recherche à l’encontre de l’homme d’affaires, pour émission de chèques sans provision (le 14 août, ces avis de recherche avaient été levés).

Une première peine de 25 ans de prison avait même été prononcée à son encontre dans le cadre de cette affaire de chèques.

Toutefois, selon Yosra Mili, membre du bureau politique de l’UPL, cette décision n’est pas exécutoire. Elle sera annulée une fois l’appel interjeté. « Ce jugement ne sera pas exécuté. Les avocats de Slim Riahi vont porter cette décision en appel dans les plus brefs délais », a-t-elle déclaré.

« Slim Riahi a régularisé tous les chèques sans provision. Au cours de la première audience, la Défense a soumis à la justice une preuve de paiement des chèques en question », a affirmé Yosra Mili.

Agréablement surprise par le verdict, la Défense s’est attendue à l’annulation des amendes au cours de cette deuxième audience, a-t-elle souligné.

A ce propos, Mili a fait état d’un dysfonctionnement des procédures de recouvrement des amendes.

Lire aussi :

Commentaires:

Commentez...