Vers la libération de Samir El Wafi

La plaignante dans l’affaire de Samir El Wafi, et son fils ont décidé de signer un rapport de réconciliation avec le journaliste contre la restitution de la somme de 802 mille dinars.

L’avocat de la défense a demandé au juge d’instruction la libération provisoire de son client. La réponse sera prononcée ce jeudi 31 août, ou le lundi 4 septembre. Rappelons que l’animateur avait été arrêté lundi 19 juin 2017.

Deux jours plus tard, le juge d’instruction au pôle judicaire et financier du tribunal de première instance de Tunis avait ordonné l’ouverture d’une instruction judiciaire et avait émis un mandat de dépôt en prison contre lui pour escroquerie et corruption et pour avoir abusé de son influence ou de ses liens réels ou supposés auprès d’un fonctionnaire public et d’avoir accepté, directement ou indirectement des dons ou des droits on des avantages.

Lire aussi :

Commentaires: