Une première en Tunisie, l’Etat s’endette auprès des banques locales

Une première en Tunisie, l’Etat s’endette auprès des banques locales

Par -
Sigature de la convention | CP : TAP

Il s’agit d’une première en Tunisie, quand l’Etat se trouve obligé à s’endetter auprès des banques locales pour alimenter son budget complémentaire de 2017.

En effet, une convention a été signée, jeudi 6 juillet 2017, entre le ministère des finances et 13 banques locales, en vue de la mobilisation de ressources financières en devises pour le financement du budget de l’Etat 2017.

Première du genre en Tunisie, cette opération permettra de faire profiter l’Etat d’un crédit regroupé à hauteur de 250 millions d’euros, rapporte l’agence TAP. Ce prêt s’étale sur 3 ans au taux de 2,25%, remboursement au terme des trois ans, ou de 2% pour le remboursement annuel.

Fadhel Abdelkefi, ministre des Finances par intérim, qui s’exprimait sur cette convention, a indiqué que ce moyen de financement du budget de l’Etat représente un test qui permettra à l’Etat de compléter son budget de 2017.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo