La situation dégénère à Tataouine

La situation a dégénéré à Tataouinela grève générale a été décrétée ce lundi 22 mai.

D’après le direct diffusé par Radio Tataouine, les manifestants ont incendié les Districts de la Garde Nationale et celui de la Sûreté publique.

D’après ces images, de nombreux blessés ont été transportés vers l’hôpital alors qu’une épaisse fumée noire commençait à recouvrir la ville.

Des manifestants ont même affronté la force conjointe de la garde nationale et de l’armée, celle-ci a riposté en  utilisant du gaz lacrymogène.

Des individus s’en sont pris également à l’Armée sur laquelle ils ont lancé des pierres. par ailleurs des routes ont été bloquées à l’aide de pneus en feu.

Rappelons que les protestataires d’El Kamour ont décidé, par le biais de la coordination des sit-ins, d’appeler à une grève générale, ce lundi 22 mai 2017. Tout le gouvernorat de Tataouine, avec ses établissement publics et privés, est actuellement paralysé.

La décision a été prise suite à la fermeture de la station de pompage du pétrole à El Kamour, après que les sit-inneurs l’aient attaqué. L’armée s’est trouvée obligée de tirer des coups de sommation pour disperser les protestataires.

AB


Lire aussi :

Commentaires: