Liberté de presse : Le SNJT tire la sonnette d’alarme

Liberté de presse

La réaction du Syndicat National des Journalistes Tunisiens (SNJT) suite à la publication du rapport de Reporters Sans Frontières (RSF), quant à la liberté de presse en Tunisie a été rapide.

Selon le communiqué, ce rapport vient confirmer les craintes que le syndicat a exprimé quant à la détérioration de la situation de la liberté de la presse en Tunisie.

Le syndicat a rappelé que, durant multiples rencontres avec les hauts responsables de l’Etat, il n’a cessé d’attirer l’attention sur le recul enregistré au niveau de la liberté d’expression et de la presse, qui pourrait affecter la transition démocratique et l’image du pays.

Le SNJT a indiqué que le gouvernement pourra corriger cette situation et se rattraper en s’engageant avec la liberté de l’expression et l’indépendance des médias et en fondant un partenariat réel avec les acteurs du secteur pour une réforme efficace.

Rappelons que dans le classement mondial de la liberté de presse de RSF, la Tunisie est classée dans les catégorie des pays à « problèmes sensibles » et arrive à la 97ème position sur 180 pays.

DA

Commentaires:

Commentez...