Russie : Le bilan de l’attentat du métro s’alourdit à 14 morts

Recueillement à Saint-Pétersbourg où 14 personnes ont été tuées dans un attentat terroriste | Crédit photo SIPA

Le bilan de l’attentat perpétré lundi dans le métro de Saint-Pétersbourg est passé à 14 morts et 45 blessés, a annoncé ce mardi 4 avril la ministre russe de la Santé, Veronika Skvortsova.

Onze personnes ont été tuées sur les lieux et trois autres sont décédées dans des ambulances ou à l’hôpital de cette deuxième ville de Russie (nord-ouest), a-t-elle précisé. Le bilan précédent établi la veille par les services antiterroristes russes faisait état de 11 morts.

Mardi matin, les services secrets du Kirghizstan, ex-république soviétique d’Asie centrale, ont affirmé à l’AFP que l’attentat avait été commis par un «kamikaze» et que cet homme était né dans la région kirghize d’Och, une zone qui a fourni un fort contingent de jihadistes kirghizes à l’organisation Etat islamique (EI).

«Le kamikaze dans le métro de Saint-Pétersbourg était un ressortissant kirghiz, Akbarjon Djalilov (…), né en 1995», a assuré à l’AFP le porte-parole des services de sécurité kirghizes (GKNB), Rakhat Saoulaïmanov.

«Il est probable qu’il a acquis la nationalité russe», a-t-il ajouté en précisant que ses services étaient en contact «étroit» avec leurs homologues des services de renseignement russes du FSB.

Deux mandats d’arrêt ont été émis lundi contre deux personnes potentiellement impliquées dans l’explosion, rapporte l’agence de presse Interfax. En plus du kamikaze, un autre suspect est recherché. Il aurait, selon l’agence, transporté et déposé la bombe qui a été découverte et neutralisée par des démineurs dans une autre station de métro de la ville.

AB

Commentaires: