Limogeage de Briki : Youssef Chahed a abusé de son pouvoir, selon Sami Tahri

Youssef Chahed, chef du gouvernement tunisien
Youssef Chahed, chef du gouvernement tunisien
Le secrétaire général adjoint de l’UGTT, Sami Tahri, a commenté la décision de limogeage du ministre de la Fonction publique et de la gouvernance, Abid Briki.
A l’issue d’une réunion tenue ce dimanche 26 février 2017 au siège de l’UGTT, Tahri a fait savoir que la décision prise par le Chef du gouvernement « a mis un terme à l’accord de Carthage », soulignant que le remplaçant de Briki, Khlil Ghariani « ne croit pas en la fonction publique ni en le secteur public.
Rappelons que l’ancien ministre de la Fonction publique et de la gouvernance limogé, Abid Briki, s’est exprimé sur la chaîne Attassia dans la soirée du samedi 25 février 2017 suite à la décision de son écartement du gouvernement. Selon lui, il s’agit d’une décision humiliante.
« L’UGTT réagira »

Le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi a déclaré au quotidien Assabah, dans son édition de ce dimanche 26 février 2017, que la centrale syndicale va analyser la situation « au calme », et va prendre les mesures et les décisions nécessaires, soulignant que le remplacement de Briki par Khlil Ghariani représente un non-respect du pacte de Carthage.

I.B
Lire aussi :

Commentaires: