Hedi Majdoub : Les djihadistes « ne font pas la queue devant les agences de voyages » pour rentrer en Tunisie

terroristes

C’est dans ce sens, en se montrant rassurant, que le ministre de l’Intérieur Hédi Majdoub s’est exprimé devant les députés, hier jeudi 23 février, à l’ARP.

Majdoub a réaffirmé l’importance de ce sujet, soulignant qu’il nécessite « l’attention durant les années à venir ». « Le ministère est au courant du déplacement de plusieurs Tunisiens vers les zones de conflit et possède une base de données et des renseignements mis à jour constamment. D’où le département est prêt à leur retour possible et à prendre les précautions nécessaires », a-t-il expliqué.

Le ministre a rassuré concernant cette affaire, faisant savoir que « ces Tunisiens ne font pas la queue devant les agences de voyages pour retourner en Tunisie » et soulignant qu’il ne faut pas terroriser les citoyens quant à cette catégorie, rapporte la TAP.

Rappelons que parmi les 800 terroristes tunisiens de retour récemment des zones de conflit, il y a 30 femmes et la majorité sont du Grand-Tunis.

2929 terroristes tunisiens dans les zones de conflit

Le ministre de l’Intérieur Hédi Majdoub avait indiqué en janvier que 2929 terroristes tunisiens se trouvent dans les zones de conflit, parmi lesquels figurent 300 terroristes classés dangereux.

Majdoub avait souligné que la majorité de ces terroristes se trouvent en Syrie (plus de 1.400). Le reste est dispersé entre la Libye (400) et l’Irak (moins de 150). 400 autres terroristes pourraient être en Europe, ajoute-t-il, assurant que son ministère possède une liste nominative de ces 2929 terroristes.

I.B.

Commentaires: