Tunisie: Vers des camps pour les migrants sauvés en mer Méditerranée ?!

Bateau de migrants aux larges des côtes libyenne (photo – AFP)

La chancelière allemande Angela Merkel accueille, aujourd’hui 14 février 2017, le chef du gouvernement tunisien Youssef Chahed à Berlin.

La création de camps en Tunisie pour les migrants est une des questions brûlantes inscrites à l’ordre du jour.

« Nous devons parler, calmement et respectueusement, des possibilités qui existent dans ce domaine », a déclaré la chancelière allemande, selon l’AFP.

L’objectif de la création de tels camps est d’accueillir les migrants sauvés au cours de leur traversée de la Méditerranée et empêcher ainsi leur arrivée en Europe.

Cette thématique est devenue pour la chancelière allemande d’autant plus brûlante qu’elle se trouve en pleine année électorale, elle, qui avait déjà été attaquée jusque dans son camp conservateur pour sa politique d’accueil des migrants de 2015.

Après l’arrivée d’un million de demandeurs d’asile en Allemagne en 2015, le parti populiste d’extrême droite AfD a eu le vent en poupe. Il s’est définitivement ancré dans le paysage politique allemand grâce à un discours anti-migration accusant Angela Merkel d’avoir ouvert la porte de l’Allemagne au danger migratoire.

Le sujet de la création de camps pour les migrants s’avère, d’ores et déjà, très sensible pour les Tunisiens. Car, rappelons-le, dans la foulée de la polémique sur Anis Amri fin 2016, beaucoup de voix se sont levées contre le retour des djihadistes tunisiens.

Maintenant, la Tunisie se trouve également appelée à ouvrir ses portes à tous les migrants, Tunisiens et non Tunisiens, qui n’auraient pas pu atteindre la rive nord de la Méditerranée.

De sa part, Youssef Chahed a déclaré, avant de se réunir avec Angela Merkel, que « la Tunisie est une jeune démocratie et je ne pense pas que ça va fonctionner, ni que nous aurions la capacité pour gérer les camps de migrants ici ».

Pour lui, toute solution, à ce sujet, doit être en coopération avec la Libye, selon la chaîne allemande Deutsche Welle.

Lire aussi:

Youssef Chahed : « Nous n’avons aucune responsabilité dans l’attaque de Berlin »
Les questions qui seront abordées par Angela Merkel avec Youssef Chahed
Youssef Chahed en visite en Allemagne avant la venue d’Angela Merkel en mars

Commentaires:

Commentez...