CAN 2017 : Les réactions après la victoire des Aigles de Carthage face aux Fennecs

Tunisie - Algerie 4
Crédit photo : FIFA.com

La Tunisie a remporté son match face à l’Algérie sur le score de 2-1. Une victoire qui permet aux Tunisiens de se relancer dans cette CAN et d’occuper la seconde place qualificative en quart de finale, derrière le Sénégal.

Voici les réactions suite au succès des Aigles de Carthage face aux Fennecs.

TUNISIE

Henry Kaperczak (entraîneur de la sélection tunisienne)

« Nous savions d’avance que le derby face à la sélection algérienne sera difficile eu égard à la valeur de l’adversaire et des circonstances du match car il n’était pas facile de préparer mentalement l’équipe après la défaite face au Sénégal.

Heureusement que les joueurs ont fait preuve d’une grande application tactique et d’une grande concentration car de telles rencontres se remportent sur des simples détails, ce que nous avons relevé sur le terrain. Nous avons bien étudié l’adversaire algérien et pu exploiter ses points faibles en le concrétisant par deux buts marqués qui nous ont permis de décrocher trois points précieux.

J’espère que la sélection tunisienne poursuivra son rythme ascendant, d’autant que le dernier match face au Zimbabwe sera décisif pour la qualification pour les quarts de finale. L’essentiel est que notre sort est encore entre nos mains “.

Youssef Msakeni (milieu de terrain, élu meilleur joueur du match)

« Le match a été difficile et dominé par la tactique. Même si nous avons moins bien joué que face au Sénégal, la chance a été de notre côté et il importe maintenant de poursuivre le parcours avec la même détermination qui a fait la différence ce soir ».

Ferjani Sassi (milieu de terrain)

« Nous avons livré une bonne prestation à l’entre jeu, dans la récupération et la relance. Les joueurs ont fait montre d’une grande efficacité et remporté une victoire précieuse. Nous aurions pu inscrire plus de deux buts même si nous n’avons pas livré une meilleure prestation que face au Sénégal ».

Mohamed Amine Ben Amor (milieu de terrain)

« Nous avons fait abstraction des vedettes que compte la sélection algérienne et nous avons compté sur nos moyens après le revers de la première journée. La victoire face à la sélection algérienne est un pas important, mais il importe de s’imposer aussi devant le Zimbabwe ».

Naïm Sliti (milieu de terrain)

« C’était un match très important. On savait après le match contre le Sénégal qu’on ne devait pas se louper. On était très frustré après le Sénégal parce qu’on devait gagner au vu du nombre des occasions. On s’est donc rattrapés aujourd’hui, on a montré un beau visage de la Tunisie. Il y a pas mal d’observateurs qui disent que la Tunisie est une des plus belles équipes, on pratique du beau football, et aujourd’hui on est récompensés.

Il reste un match, on ne va pas s’enflammer, on sait qu’on doit gagner pour peut-être même finir premier. Je fais un petit coucou à ma belle-famille, qui est algérienne. Les Algériens, je leur souhaite quand même une bonne continuation, parce que ça reste de grands joueurs en face et qu’ils pourront encore se qualifier dans le dernier match ».

Aymen Abdennour (défenseur)

« On s’est rattrapé, on a joué contre une équipe très forte. L’Algérie et la Tunisie pour nous, c’est comme un seul pays, mais on a fait le boulot. On a fait une grande prestation. Eux ils ont des joueurs de haut niveau qui jouent tous en Europe, nous on en a trois ou quatre en Europe et les autres jouent en Tunisie. On a gagné 2-1, dommage qu’ils aient marqué le but à la fin, mais on a gagné avec la manière ».

Tunisie - Algérie 3
Crédit photo : FIFA.com

ALGERIE

George Leekens (entraîneur de la sélection algérienne)

« Les erreurs commises ont pesé sur le résultat final. Nous avons accordé des cadeaux à la sélection tunisienne qui a su très bien les exploiter. Nous avons manqué d’efficacité, ce qui nous a couté une défaite sévère qu’il importe d’oublier pour penser au reste du parcours.

Asselah (gardien)

« Nous devons poursuivre le parcours jusqu’au bout même si la défaite a compromis nos chances de qualification pour le 2e tour. Nous n’avons pas d’autre choix que de l’emporter face au Sénégal pour entretenir l’espoir de qualification. La défaite a été concédée sur des détails. L’ambiance au sein du groupe est bonne malgré l’effet de la chaleur et de l’humidité. J’ai essayé de donner le maximum pour mon équipe après la blessure de Rais M’bolhi ».

Aïssa Mandi (défenseur)

« Sur le premier but, on a joué de malchance, le ballon a ricoché sur mon pied et est parti dans le but directement. Sur le deuxième but, on sait que Faouzi (Ghoulam) est un des meilleurs latéraux gauches en Europe voire dans le monde, il commet une erreur mais personne ne lui en tient rigueur, après tous les services qu’il a rendus à l’Algérie, c’est un très grand joueur et un très grand homme. Maintenant, il faut un exploit pour se qualifier, on en est tous conscients.

On est tellement déçus aujourd’hui: on était rentrés déterminés dans le match, on était assez agressifs, solides défensivement, ce qui était notre problème ces derniers temps. Malheureusement, il y a ce premier but qui est malchanceux. On avait l’impression que la Tunisie ne pouvait pas marquer parce qu’on était bien en place. Le mot du capitaine, c’est de se remobiliser, même si on était déjà mobilisés sur ce match-là, on avait envie de bien faire, de gagner, mais maintenant il faudra un exploit contre le Sénégal ».

AB

Commentaires: