USA : Bras de fer à l’horizon entre Trump et la CIA ?

CIA
Le directeur de la CIA, John Brennan | Crédit photo : Reuters

« Il faut tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler ». C’est ce que le directeur de la CIA M. Brennan a demandé, en gros, hier, dimanche 15 janvier 2017, au nouveau président des Etats-Unis Donald Trump.

Sur Fox News, le chef de la CIA a déclaré que les paroles de Donald Trump n’engagent plus seulement sa personne. Désormais, tout ce qu’il dit et écrit, notamment sur Twitter, engage l’ensemble des Etats-Unis représentés en sa personne.

Selon M. Brennan, Trump devrait faire preuve de plus de diligence lorsqu’il évoque la Russie dans ses tweets et discours, car il ne semble pas que le président soit conscient du danger que cet Etat représente pour la sécurité nationale des Etats-Unis.

Brennan a également estimé « révoltant » que Donald Trump ait assimilé le travail des agences de renseignement américaines à des comportements en vigueur sous l’Allemagne nazie.

Un bras de fer s’annonce d’ores et déjà entre la CIA et le nouveau président. Avant même que ce dernier tienne officiellement les rênes du pays. Ce n’est qu’à partir du 20 janvier que Monsieur Trump pourra exercer pleinement ses fonctions en tant que président des Etats-Unis.

Pour sa part, Trump a publié un tweet s’en prenant à M. Brennan et semblant laisser entendre que celui-ci serait à l’origine de fuites sur le dossier russe en référence à des documents à l’authenticité incertaine, dévoilés la semaine dernière, qui affirment que les services russes d’espionnage disposeraient d’informations compromettantes sur M. Trump.

Ces notes, connues notamment de plusieurs organes de presse américains réticents à les publier, allèguent entre autres de liens de longue date entre l’entourage du milliardaire et le Kremlin.

AA

Commentaires:

Commentez...