La dette des patients libyens dans les cliniques tunisiennes s’élèvent à 190 millions de dinars

cliniqueUne délégation de la Chambre nationale des cliniques privées, conduite par son président, khaled Nabli, a été reçue, hier jeudi 12 janvier, par le ministre des Affaires étrangères Khemais Jhinaoui, au sujet des créances à la solde des patients libyens.

Le président de la Chambre a exhorté le ministre d’intervenir auprès des autorités libyennes pour obtenir le remboursement de la dette “qui accable la situation financière de 55 cliniques”; un problème qui reste irrésolu depuis 2013, précise un communiqué du ministère des Affaires étrangères, rapporte l’agence TAP.

Le ministre s’est dit compréhensif et a affirmé que son département s’engage à suivre ce dossier et à établir les contacts nécessaires avec la partie libyenne pour parvenir à une solution, indique le communiqué.

La dette des patients libyens dans les cliniques privées tunisiennes s’élevait à 190 millions de dinars au mois de mars 2016, avait alors déclaré à l’agence TAP Ridha Aoukli, à l’époque ministre de la Santé dans le gouvernement libyen reconnu par la communauté internationale.

Commentaires:

Commentez...