La Tunisie compte quatre fois plus de détenus dans des affaires de drogues que de terrorisme

prison

Lors de son allocution devant les députés de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), le ministre de la Justice Ghazi Jeribi a indiqué que 6662 personnes sont actuellement détenues pour des affaires liées aux drogues contre 1674 prisonniers dans des affaires de terrorisme, soit près d’un quart du chiffre cité précédemment.

35 détenus condamnés à la peine capitale

Concernant les prisonniers étrangers, Jeribi a fait savoir que les prisons tunisiennes comptent 23 prisonniers étrangers dont un Américain, un Allemand, des Maghrébins et des Palestiniens. Par ailleurs, 35 prisonniers sont condamnés à la peine capitale.

Etat des prisons et amélioration des conditions

Le ministre a affirmé que l’état de certaines prisons est lamentable et que quelques unes portent encore les traces de la Révolution (incendiées, vandalisées, etc.), soulignant qu’il faut améliorer la situation des institutions pénitentiaires et leurs agents.

Le processus judiciaire devrait, selon lui, être changé. Le changement du code pénal et la création d’alternatives en plus des peines privatrices de liberté est essentiel.

Jerbi a également proposé la mise à niveau des prisonniers et le rétrécissement de la période d’emprisonnement en plus de l’orientation des personnes qui quittent les prisons dans le but d’une meilleure intégration dans la société.

Lire aussi :

Commentaires:

Commentez...