Tunisie : L’Etat vise les dos d’âne anarchiques

doLa question des dos d’âne anarchiques, dont le nombre a vu une augmentation considérable après la révolution en l’absence de tout contrôle, ne passe pas inaperçue pour l’Etat tunisien.

C’est en tout cas ce qu’a indiqué, hier jeudi 29 décembre 2016, le ministre du Transport, Anis Ghedira, invité d’Elhiwar Ettounssi.

En effet, le ministre a fait savoir que l’Etat vise la suppression de ces obstacles routiers anarchiques.  « De nombreux dos d’âne anarchiques ont été supprimés et remplacés par d’autres avec des normes techniques » a-t-il dit.

Le ministre a indiqué qu’après la révolution, certains ont même construit des dos d’âne devant leurs commerces pour attirer les clients.

Commentaires: