Sit-in à Ben Guerdane contre la fermeture du passage frontalier de Ras Jedir

ras_jedir_poste_frontiereDes protestataires de Ben Guerdane (gouvernorat de Médenine), ont observé mardi un sit-in devant le siège de la délégation afin d’attirer l’attention des autorités locales et régionales au mouvement organisé, depuis trois semaines, pour protester contre la fermeture du passage de Ras Jedir au trafic des marchandises et dénoncer l’absence d’action au profit de la région en matière de développement.

Le porte-parole du sit-in, Adel Neji, a estimé que ce mouvement intervient pour absorber la colère des habitants de la région qui protestent contre l’indifférence des autorités locales envers la zone.

Ils ont souligné l’impératif de déployer davantage d’efforts pour trouver une solution avec la partie libyenne dans l’attente de relancer les projets de développement programmés en faveur de la région.

Le président de l’union locale du travail à Ben Guerdane, Mohsen Lchiheb, a mis en garde contre la poursuite du climat de tension malgré les efforts fournis par la société civile. Il a exprimé, à ce propos, ses craintes face aux poursuites d’absence de réponse et d’interactivité pour répondre aux revendications des protestataires.

Il appelé, dans ce même ordre d’idées, le gouvernement à ouvrir le dialogue avec la partie libyenne pour trouver une solution au passage frontalier de Ras Jedir, rapporte l’Agence TAP.

Commentaires: