67,3% des Tunisiens pour les séances d’auditions publiques de l’IVD

IVD

Selon un sondage réalisé par Sigma Conseil, 67,3% des Tunisiens considèrent que les auditions publiques des victimes d’atteintes aux droits de l’homme comme une étape positive et importante dans le processus de la justice transitionnelle.

D’ailleurs,  61,9% des Tunisiens ont suivi ces séances.

Dans une déclaration accordée à Mosaique fm, Hassan Zargouni, président directeur de Sigma Conseil, a indiqué que 33% des sondés estiment que ces séances peuvent nuire à la population en instaurant la haine.

A noter que selon Khaled krichi, membre de l’IVD, les séances d’écoute des bourreaux débuteront le 17 décembre 2016.

Khaled Krichi, qui s’est exprimé sur les ondes de Shems FM a précisé que seuls les bourreaux ayant présenté un dossier d’arbitrage et de réconciliation s’exprimeront lors des auditions publiques et que la présence lors des auditions publiques a été un des critères d’acception de leurs dossiers.

Commentaires: