De Bab el Khadhra à Bab Laassel

bab-el-khadhra
Bab el Khadhra

Parmi les portes de Tunis, celles de Bab el Khadhra et Bab Lassel sont voisines et se trouvent côté ouest de la capitale.

Emblématique de Tunis, Bab el Khadhra se présente avec deux arches solidaires. En fait, cette configuration de la porte date de 1881. Elle est due au travail de l’architecte français Raphael Guy. La porte initiale datait de 1320 et avait été détruite pour laisser place aux portes solidaires que nous connaissons.

Bab el Khadhra est la porte qui était empruntée par ceux qui arrivaient à Tunis par le nord. Son nom s’explique par le fait que le terme « El Khadhra » est souvent accolé au nom de Tunis pour donner l’expression « Tounes el Khadhra » (Tunis la verte).

Une autre explication de ce toponyme proviendrait de l’existence de vergers à l’extérieur de cette porte et renverrait à la couleur verte des cultures.

Un peu plus loin se trouve la Porte du Miel (Bab Laassel) dont le nom renverrait au bureau d’octroi qui se trouvait en ce lieu pour la perception des taxes sur le miel introduit dans la ville de Tunis par les apiculteurs. Cette dernière porte est de création plus récente que Bab el Khadhra.

HB

Commentaires: