Manuel Valls tourné en dérision par les médias français après sa bourde de Tunis

manuel-vallsLe Premier ministre français, Manuel Valls, à Tunis où il participe à la conférence internationale des investisseurs, Tunisia 2020, a fait une grosse bourde qui a fait rire une partie de l’auditoire… mais qui aurait pu provoquer un vrai malaise diplomatique.

En effet, le Premier ministre français ne pouvait pas ne pas se faire remarquer lors de son discours, alors qu’il parlait de son entretien avec le président Béji Caid Essebsi. Manuel Valls a provoqué l’hilarité dans l’assistance en faisant une erreur de prononciation dans le nom du président.

L’ennui pour le Premier ministre français, c’est qu’il a, dans la foulée, écorché le nom de Béji Caid Essebsi et prononcé une insulte bien tunisienne. Réalisant qu’il venait d’écorcher le nom du président tunisien, Manuel Valls a malgré tout fini son discours, comme si de rien n’était…

Sa bourde a beaucoup fait rire le public, composé essentiellement d’hommes d’affaires et de ministres, et aurait pu provoquer un vrai malaise diplomatique si Manuel Valls n’avait pas rattrapé le coup en maniant l’humour.

« J’ai bien entendu vos murmures réprobateurs », a lancé le locataire de Matignon à la fin de son discours, prétextant une fatigue passagère et promettant : « Je parlerai bientôt arabe si vous me cherchez ! »

Les médias français se sont emparés de cette bourde pour tourner en dérision le Premier ministre français…

La vidéo de la bourde

Commentaires:

Commentez...