De l’huile d’olive tunisienne vendue en Italie étiquetée « Made in Italy » ?

De l’huile d’olive tunisienne vendue en Italie étiquetée « Made in Italy » ?

Par -

huile-d-olive

La Tunisie est le premier pays exportateur au monde d’huile d’olive. La production d’huile d’olive en Tunisie ayant été exceptionnelle pour la saison 2014-2015, la Tunisie était jusqu’ici le deuxième producteur mondial derrière l’Espagne.

Occupe la première place à l’échelle mondiale, en matière d’exportation de l’huile d’olive, elle a détrôné le leader mondial l’Espagne.

Une production de 150.000 tonnes en 2016

Une saison exceptionnelle qui pourra ne pas se répéter d’après les premières estimations pour la saison 2015-2016. En effet, on prévoit d’ores et déjà une production d’huile d’olive d’environ 150.000 tonnes, soit la moitié de la saison dernière.

Un phénomène attendu vu que la production d’huile d’olive a un aspect biennal qui veut qu’une récolte sur deux soit bonne.

L’UE, client principal de la Tunisie

En ce qui concerne l’exportation de l’huile d’olive tunisienne, c’est l’Union Européenne (UE) qui se place en tant que meilleur client de la Tunisie avec 228.000 tonnes (73%) achetées. Viennent ensuite les Etats Unis et le Canada, lesquels ont importé 56.000 tonnes d’huile d’olive (18%) tunisienne.

Quant à l’huile d’olive conditionnée, cette dernière a été exportée dans sa majorité vers l’UE (7000 tonnes / 37%).

L’Italie, un des pays les plus touchés par la montée en flèche de l’huile d’olive tunisienne

Au début de l’année, l’UE a donné le feu vert à l’importation de 70.000 tonnes d’huile d’olive tunisienne hors taxes, dans le but d’aider l’économie tunisienne, particulièrement touchée par des attentats terroristes en 2015.

La commission du commerce internationale a soutenu ce plan mais, répondant aux craintes des producteurs européens d’huile d’olive (notamment les Italiens), les députés ont introduit un amendement autorisant à revoir la mesure et à la rectifier à mi-parcours si elle devait nuire à l’économie européenne.

Les politiciens italiens ont d’ailleurs craint que la mesure ne nuise à leur propre secteur de l’huile d’olive, qui a été gravement touché par une maladie frappant leurs oliviers.

Beppe Grillo, fondateur du mouvement 5Star, a dénoncé les importations de l’huile d’olive tunisienne en Europe et a considéré cette décision d’invasion, rapporte le site Politico. « Ce n’est pas un hasard si les agriculteurs sont sur un pied de guerre », a-t-il indiqué.

De l’huile d’olive tunisienne vendue « Made in Italy »

Selon la même source, la majorité de l’huile d’olive tunisienne est exportée en vrac vers l’Italie, où elle est mélangée, mise en bouteille et vendue avec des étiquettes «Made in Italy».

« Ceci prouve les grands paradoxes de la position italienne. Malgré les dénonciations et les protestations de certains milieux, les producteurs italiens peuvent encaisser beaucoup d’argent en embouteillant et en brandissant les importations tunisiennes à bas prix », peut-on lire dans la même source.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo