Déclarations hostiles à la magistrature : Enquête judiciaire à l’encontre de Lotfi Laamari

lam

Le porte-parole du tribunal de première instance de Tunis et du pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme, Sofiane Sliti, a déclaré ce vendredi 18 novembre 2016 que le ministère public a ordonné l’ouverture d’une enquête autour des déclarations du journaliste Lotfi Laamari concernant l’affaire de l’assassinat de Lotfi Nagdh ancien coordinateur régional Nidaa Tounes à Tataouine.

Sliti a déclaré à l’agence TAP que les déclarations de Laamari ont porté préjudice à la justice. Le juge d’instruction du tribunal de première instance de Tunis s’est chargé de l’enquête, a-t-il encore expliqué.

Il a ajouté que le ministère public s’est engagé à prendre les mesures nécessaires pour poursuivre les députés qui ont fait des déclarations contre la justice tunisienne et qui ont émis des doutes sur son intégrité. Ces déclarations ne respectent pas l’indépendance de la justice, a ajouté Sofiane Sliti.

Rappelons qu’un non-lieu a été décidé pour les accusés dans cette affaire.

Commentaires:

Commentez...