« Je ne baisse pas les yeux… je dénonce », une campagne contre le harcèlement de rue

Si dans votre liste d’amis Facebook vous avez une amie féministe, vous ne la raterez certainement pas.

C’est un GIF qui devient viral depuis la nuit dernière. Une animation qui illustre le harcèlement de rue que subissent les femmes au quotidien, « Alors ? On ne fait rien ? », « Cocotte, on ne fait rien ? » et encore d’autre répliques sexistes… et une date à retenir : le 9 novembre sous la signature suivante, « Campagne Internationale : Un jour, Un combat ».

via GIPHY

En attendant plus de détails sur cette campagne récente, deux choses sont à retenir :
C’est une campagne signée par la Coalition pour les Droits Sexuels et Corporels dans les Sociétés Musulmanes (CSBR), une coalition entre un nombre d’associations et collectifs qui luttent pour les droits humains, les droits de la Femme et des minorités sexuelles dans cette partie du monde qu’est le monde arabo-musulman.

Cette date devient une tradition dans la société civile. Après la rencontre du 18 novembre 2015 qui a parlé de la question du harcèlement de rue en Tunisie, cette année, c’est la date du 9 novembre qui est attendue.

La question du harcèlement de rue et de la liberté corporelle, des femmes surtout – restent encore un sujet controversé et tabou dans une société conservatrice.

Crime d’honneur, viol, virginité, prostitution, harcèlement sexuel, liberté corporelle et sexuelle… la liste est longue et la conscience des Tunisiens s’accroît envers ces thématiques, bien que cela reste toujours tabou d’en parler ouvertement.

Rappelons à cet effet, la campagne organisée par un collectif d’associations le 20 mars sous le baptême de « 60 ans d’indépendance et le corps des femmes est encore colonisé », une campagne qui a suscité dénigrements et attaques envers les femmes sur la vidéo sur les réseaux sociaux…

« Je ne baisse pas les yeux… je dénonce ». La couleur est annoncée. Dans l’attente de plus de détails… Affaire à suivre !

H.A.

Commentaires:

Commentez...